Données scientifiques : Une meilleure capacité physique augmente l’espérance de vie des hommes


Nous avons décidé de remettre au gout du jour un article publié en 2002 dans une grande revue scientifique internationale (The New England Journal of Medecine). Cet article est extrêmement intéressant et devrait nous aider à nous motiver afin de faire plus de sport dans notre vie quotidienne. En effet cette étude qui porte sur une population de 6213 personnes (âge moyen : 55 ans) montre que chez des hommes sains ou atteints de pathologies cardiaques, la capacité à l’exercice est un meilleur facteur prédictif de mortalité que tous les autres facteurs tels que la cigarette, le diabète, l’excès de graisses, l’hypertension artérielle. En d’autres termes, une meilleure « forme physique » grâce à la pratique du sport réduit de façon importante le risque de décès (de toute origine) même si la personne est atteinte d’une pathologie cardiovasculaire.

Sur le graphique on peut voir que les personnes qui ont une capacité physique inférieure à 50% de leur valeur théorique ont une mortalité beaucoup plus importante, puisque après 10 ans, il ne reste plus que 40% de l’effectif de départ… alors que dans le groupe avec la capacité à l’exercice la plus importante, il reste plus de 85% de l’effectif de départ !