Alerte rouge contre les allergies: Comment lutter efficacement ?


Contre les allergies saisonnières et les crises d’asthme ayant pour origine notamment le pollen de certaines plantes, une solution efficace se trouve dans….. les plantes !

Bien entendu les causes des crises d’asthme sont multiples, l’alimentation jouant un rôle capital. Nous proposons d’ailleurs des consultations nutrition spécifiques afin de réduire ce type de problèmes d’allergies. Une fois que les crises apparaissent, un bon moyen de les réduire réside dans la prise de certaines plantes, notamment sous forme d’huile. Voici nos recommandations :

1) L’huile de Cumin Noir

L'huile de Cumin noir bio d'Egypte a de grandes vertus pour l'organisme. Elle est extraite des graines de cumin noir en première pression à froid et peut être utilisée en usage interne et externe.

Cette huile issue du cumin noir aussi appellée "huile de nigelle" était depuis toujours très répandue en Egypte. Nommée "l'huile des pharaons" les Egyptiens l'utilisaient comme un remède universel et le prophète Mahomet l'immortalisa dans son oeuvre Hadith en écrivant : « l'huile de Cumin Noir guérit de tout, sauf de la mort. »

Le Cumin Noir stabilise, renforce et rééquilibre le système immunitaire grâce à plus de 100 éléments actifs puissants.

En Usage interne: Riche en acides gras essentiels elle aide à renforcer les défenses naturelles de l'organisme et elle favorise la digestion. Elle permet de lutter contre les problèmes inflammatoires et de limiter les allergies. Elle se présente soit sous forme de géllule contenant l’huile soit directement en petite bouteille d’huile que l’on peut utiliser dans sa cuisine. Il est préconisé de consommer une cuillère à soupe de cette huile par jour le soir pendant 3 semaines.

2) L’Astragale :

La médecine chinoise utilise l’Astragale depuis la nuit des temps afon de redonner force et vigueur. Elle est recommandée plus précisément en prévention des affections respiratoires. Des études ont confirmé l’intérêt de cette plante prise durant 6 semaines pour soulager les symptômes d’allergies nasales saisonnières et pour maitriser les crises d’asthme.

La dose optimale est de 160 mg 2 fois par jour, pour traiter une allergie respiratoire nasale ou bronchique. On évite d’utiliser l’astragale avec un traitement immunosuppresseur.

Anna Schlagowski

www.ExclusivSport.com


82 vues

Copyright © 2016 by ExclusivSport